Le mot de l'Editeur

Face à la folie et la violence des hommes, Rémi décide de ne plus grandir. « Bout d’homme » a comme seuls amis un rat avec lequel il communique et Toinette, dont il est secrètement amoureux. Mais ce jeune garçon pas comme les autres attire sur lui la haine des villageois et va devoir fuir avant de revenir se venger de tout ceux qui l’on fait souffrir, avec l’aide de l’Ankou.

Ce que l'on en pense sur Idée cadeau...

ATTENTION : Il existe un cinquième tome qui est à notre avis totalement dispensable

Un très bon scénario ethnographique et un peu fantastique, des dessins réalistes, Jean-Charles KRAEHN est un auteur complet.
Comment Bout d’homme va passer de la haine à l’amour, et accepter de grandir, ce thème réussit à nous maintenir en haleine pendant les 4 tomes.
Très bonne série.

Critiques de lecteurs

Joli histoire, entre conte social et fantastique. Kraehn est juste ce qu’il faut de poétique, et juste ce qu’il faut de cru, comme l’époque l’était, et sans doute l’était elle bien plus. Mais le fait de ne pas grossir le sordide sert admirablement l’histoire. Le dessin est bon, les couleurs aussi, mais l’intérêt principal est avant tout dans la description d’une époque, et dans cette histoire qui pose la question: vaut il mieux rester enfant ou grandir enfin?

Une très belle introduction ! Bout d’homme est une bd écrite à la manière d’un conte avec beaucoup de poésie. C’est simple mais très efficace !

Un véritable conte pour petits et grands (plus grands que petits tant certains thèmes abordés peuvent être trop dur pour les enfants), voilà ce qui me vient à l’idée après avoir lu (d’une traite) ce passionnant ouvrage.
Une jolie façon d’illustrer la peur de devenir adulte dans un monde violent et cruel, sans tomber dans le tire larmes, on se sent proche de ce « Bout d’homme », qui passe pourtant par toutes les étapes et qui fait des choix parfois plus que « discutable », mais qui n’en fait pas. Une histoire sur l’acceptation des autres et de sois même, sur le rapport fort entre haine et amour, un histoire d’Homme en somme.
Un dessin certes classique, mais soigné. Des personnages attachants (ou rebutants), avec une réelle profondeur, un scénario un peu convenu, il est vrai, mais avec une petite surprise dans le denier volume, bref du tout bon.
A lire, à relire, et à faire découvrir.

BD en 4 tomes

Cette bande dessinée parle de : Aventure Enfance Fantastique Glenat Krahen