Le mot de l'Editeur :

« Vous avez pas vu celle que j’cherche ? » Cette question, Léonard le héros de « Exauce-nous » la pose constamment à quiconque le croise ou le rencontre. Une scie, une rengaine, un leitmotiv. Une ritournelle que chante à l’envi Léonard l’innocent, le simple d’esprit ou, comme disent les gens pressés, le débile.
Pour ses amis – il en a d’attentifs et de généreux -, en particulier pour Frank, écrivain en panne d’écriture, Léonard est un mystère. Une énigme d’autant plus profonde que Léonard va exaucer des voeux, accomplir des « miracles ».

Ce que l'on en pense sur Idée cadeau...

Exauce-nous c’est une bande dessinée simple, authentique, émouvante. Ajouter à cela un dessin admirable, une belle couleur et vous aurez la recette de cette superbe BD. Il s’agit avant tout d’un récit alliant avec finesse le réalisme et le conte. La simplicité du thème (l’altruisme, la tolérance, l’amitié, le rêve d’un monde meilleur) en est sa force mais aussi sa faiblesse. Certains pourraient y voir de la mièvrerie au mieux de la bonne intention : « moui c’est gentil … ». Les méchants étant assez caricaturés. L’écueil est selon moi évité par une fin d’histoire plus rapide, en suspens, avec un découpage en flash-back très réussi. Enfin l’émotion prend le relais (sans tomber dans le larmoyant) pour finir sur une très belle note de positivité. Je pense que vous le lirez, oui … « ça se passe », comprenne qui lira.

Critiques de lecteurs

En 100 pages magistralement scénarisées, Makyo nous offre avec « Exauce-nous » une éblouissante (en)quête de l’enchantement dans le quotidien. La soif d’absolu, d’autre chose encore que le visible ou l’invisible, se distille à travers le personnage de Léonard, l’innocent, le différent, qui demande à tous « tu l’as pas vue, toi, celle que je cherche ? » dans les rues du Mans.
Le dessin de Bihel, mis en couleurs directes sur un splendide papier crème, atteint une perfection de genre, de forme et d’atmosphère qui fait de cet album un des tous premiers et meilleurs romans dessinés d’aujourd’hui.
Sans aucun doute, on en tirera un film, en France ou à Hollywood !

BD en 1 tome

Cette bande dessinée parle de : Chronique sociale Futuropolis Moderne Poesie