Le mot de l'Editeur :

Jusque-là, personne n’avait jamais vu les Taurans, ni su à quoi ils ressemblaient, ni même connu leurs véritables intentions. Mais une fusée terrienne fut détruite par les ennemis extraterrestres, c’est du moins ce qu’annonça la télévision. Aussitôt, politiciens et généraux décrétèrent qu’il fallait en finir une fois pour toutes avec cette menace intolérable. Cela commença avec la Grande Conscription de 2009 et la constitution d’un corps expéditionnaire d’élite. C’est ainsi que Marygay Potter et William Mandella furent embringués dans une guerre qui allait durer plus de mille ans… La guerre eternelle

Ce que l'on en pense sur Idée cadeau...

Un classique de la bande dessinée de science-fiction Fruit de l’expérience de Joe Haldeman, combattant au Viêt-nam, La Guerre eternelle – le roman The Forever War, 1974 – obtint le Prix Hugo et le Prix Nebula, les deux plus hautes distinctions de la science-fiction anglo-saxonne. Son adaptation en bande dessinée par Marvano, en trois volumes, parus en 1988 et 1989, devint l’un des fleurons de la collection « Aire Libre » et de la bande dessinée de science-fiction.

Attention, il existe une suite à La guerre eternelle appelée : Libre à jamais qui est vraiment beaucoup moins bien

Critiques de lecteurs

J’avais lu le livre, la BD est parfaite, préface et postface de l’auteur du livre.
A dévorer par tout le monde

Et voilà, la guerre éternelle se conclut avec ce troisième opus.. Très belle fin, cette guerre absurde, comme toutes les guerres, qui aura duré un millénaire n’aurait été, finalement, qu’un problème de communication… Souvent le problème avec les êtres humains.
La guerre éternelle est et reste une œuvre majeure de la science fiction, dont je recommande absolument la lecture.

Un pur chef d’oeuvre à avoir dans sa collection: dessin, couleurs, scénario.. tout y est! Allez y sans hésiter du tome 1 au tome 3

Tout simplement excellent, ça se passe quasi de commentaires. De la science-fiction mise en parallèle avec un certain vécu de la guerre qui fait froid dans le dos. On en sort abasourdi, conséquence d’un scénario riche dans lequel on parvient aisément à se projeter et à un dessin précis et réaliste (on a le sentiment que la collaboration entre les auteurs a été optimale). Une oeuvre très actuelle voire indémodable. On aimerait crier au chef d’oeuvre mais on se retient.

BD en 3 tomes

Cette bande dessinée parle de : Aire Libre Dupuis Science fiction