Le mot de l'Editeur :

Bienvenue au royaume d’Eauxfolles, dans La nef des fous ! Découvrez son roi Clément XVII et ses colères homériques, ses coloquintes géantes, son fou amoureux des oiseaux et les cauchemars de son Grand Coordinateur. Un monde farfelu à souhait, bardé de rayures et de pois rouges…

Ce que l'on en pense sur Idée cadeau...

Ca fait tout drôle de tenir dans ses mains 17 ans de travail acharné. Turf s’est tout tapé, du scénario à la couleur en passant par le dessin, d’une méticulosité ahurissante.
Il a crée une oeuvre hybride, l’enfant batard des Monty Python et du Loisel de la Quête en 7 tomes.
La lecture est par conséquent pour le moins déstabilisante au début, on a l’impression d’être manipulé dans tous les sens par un récit qui se cherche. C’est très burlesque, souvent absurde, l’humour fait anglais sans l’être vraiment.. On sent l’immensité de l’aventure et pourtant impossible d’identifier clairement les enjeux. Peut-être parce que justement Turf se joue de nous et de ses personnages.
Vient alors le deuxième grand segment, lancé par le 4e-5e tome les éléments narratifs se mettent peu à peu à s’unifier et semblent former un tout. L’intrigue devient plus sensée mais ne quitte pas pour autant sa part de fantastique acidulé si particulière. Car la Nef c’est assurément de l’aventure originale pour pas dire novatrice, à la fermeture on reste assez tourneboulé même si le final est hélas moins acadabrantesque qu’attendu. Turf est un très bon conteur il a su donner le tempo qu’il fallait à son délire

Critiques de lecteurs

Entre le roi et l’oiseau et , pour ne pas spoiler, une vraie BD SF.
Une histoire nous est ici grandement bien contée.(scénario, graphisme, couleurs, personnages…)
A avoir dans votre BD-thèque quelque soit votre style, vraiment.

BD en 7 tomes

Cette bande dessinée parle de : Delcourt Loufoque