Le mot de l'Editeur :

Le combat ordinaire est un chef-d’oeuvre de la bande dessinée contemporaine sur le rapport à soi et au monde. Jeune photographe de guerre, Marco a vu trop d’horreurs. Écoeuré, il se retire du monde, avec son chat, pour essayer de se reconstruire. Sur cette trame fort simple, Manu Larcenet tisse quelques-unes des plus belles pages de la bande dessinée de ces dix dernières années. Une réflexion unique sur le passage à l’âge adulte, l’acceptation de soi et notre rapport au monde. La virtuosité et la délicatesse se rencontrent dans cette réédition du chef-d’oeuvre de Manu Larcenet, une belle réflexion sur soi et sur le monde qui nous entoure.

Ce que l'on en pense sur Idée cadeau...

Manu Larcenet arrive a nous faire aimer (et le mot est faible) une bd ou l’on parle de psychanalyse, d’angoisse, de ruralité, de peur de l’engagement….  Le combat ordinaire est un tour de force sublime et magistral

Critiques de lecteurs

Le combat ordinaire est une BD grandiose, un scénario doux-amer qui nous présente un parcours dans lequel nous pouvons nous identifier, avec une réflexion sur la désindustrialisation, les relations et transmissions inter-générationnelles, et le trait de crayon toujours aussi plaisant. A acheter les yeux fermés ! (Pensez à les ouvrir ensuite pour lire 😉 )

Une BD tout simplement sur la vie. Plusieurs thèmes sont abordés : les relations humaines/amoureuses, la famille, la mort, la politique, les grèves, les doutes du quotidien,…bref, le combat ordinaire quoi. L’ensemble est assez réaliste et très humain et on ne peut que se reconnaître par moments à travers l’histoire du personnage principal, Marco. On s’interroge aussi parfois sur les discours de Larcenet tant ceux-ci sentent le vécu et l’authenticité, ce qui rend le récit crédible et passionnant. Les dessins sont ce qu’ils sont et ne correspondront peut-être pas à tout le monde mais ils collent très bien à ce style d’ambiance et de scénario. Un indispensable à découvrir et même à relire.

Le cheminement d’un homme. C’est son histoire et pourtant c’est un peu la nôtre. Des joies, des peines, des peurs universelles. La vie quoi… le combat ordinaire.

BD en 4 tomes