Le mot de l'Editeur :

Le journal de mon père : Le décès de son père contraint Yoichi Yamashita à retourner dans sa ville natale après de longues années. Lors d’une veillée funèbre arrosée, son enfance refait surface : cet après-midi de printemps passé à jouer sur le plancher du salon de coiffure de son père, l’incendie qui a ravagé la ville et sa maison familiale, le divorce de ses parents… Au fil des confidences et des souvenirs partagés par ses proches, Yoichi redécouvre celui qu’il a toujours vu comme un père absent et froid.

Ce que l'on en pense sur Idée cadeau...

Le journal de mon père est une bande dessinée intimiste de Jiro Tanigushi. On est forcément très  touché par la grande simplicité avec laquelle l’auteur nous fait partager les sentiments des principaux personnages. Un « manga » doux et empreint de nostalgie.

Critiques de lecteurs

Taniguchi raconte avec sensibilité un pan de l’histoire de son pays, le Japon, après la deuxième guerre mondiale ; l’occupation américaine, la vie quotidienne et ses difficultés, et surtout, l’évolution des sentiments dans une société en mutation forcée; entre non-dit, abnégation, fractures entre génération, un fils va redécouvrir qui était vraiment son père.Sans morale appuyée, le récit captive car il met le doigt sur des vérités vécues. A lire pour une plongée introspective, dans un pays aux moeurs particulières…

Comme souvent, Jirô Taniguchi donne l’impression de mettre beaucoup de lui-même dans ce manga et le résultat en est très réussi, avec un parfum d’authenticité et une sensibilité très bien développée tout au long du récit. Le dessin est fidèle à lui-même et il s’agit ici d’un très bel album, certes dénué de l’aspect fantastique qui fait partiellement le succès de « Quartier Lointain », mais cela permet à l’histoire d’être peut-être encore un peu plus humaine.

 

BD en 3 tomes