Le mot de l'Editeur :

Eustache et Mouche sont Le réseau bombyce, des cambrioleurs pas banals, à la technique extrêmement sophistiquée. Sur les lieux de leurs forfaits, ils laissent une carte en forme de papillon. Un Bombyce. Ce jour-là, ils s’introduisent par les toits chez le baron Guillaume Bernard de Harcourd. Dans son coffre-fort, ils vont faire une découverte macabre. Un bout de « snuff movie », ces films pornographiques au réalisme meurtrier.

Ce que l'on en pense sur Idée cadeau...

Le réseau bombyce est une très bonne série, une intrigue policière extrêmement prenante et des dessins plus que réussis font de cette série un incontournable. Nos deux héros, complexes et attachants sont exposés à d’impitoyables adversaires plus noirs et névrosés les uns que les autres. La chute sera terrible. Les 146 pages se laissent dévorées d’un trait, à ne pas rater !

Critiques de lecteurs

Le réseau bombyce est une histoire mature très sombre et très violente dans une atmosphère steampunk traitant d’un sujet grave. les personnages sont profonds et très bien travaillés, on s’attache vraiment à nos deux héros. Les dessins sont magnifiques.

Le scénario de Corbeyran, terminé par Cécil tient la route de bout en bout. Tout est bien ficelé. Jusqu’aux dernières cases « dézoom » très habiles pour l’imagination du lecteur.
Quant au dessin : je ne se serai pas objectif… Je suis fan de Cécil ! L’ayant découvert sur « Holmes ». Il fait partie de mes dessinateurs favoris. Son coup de crayon est tout simplement énorme. Ce rendu visuel de Bordeaux, l’architecture, cette énorme case où arrive le zeppelin… pioufffff…. Associé à des couleurs somptueuses, cette ambiance n’est pas sans rappeler celle de Schuiten…

Une bande dessinée totalement indispensable. Graphiquement c’est déjà une grande claque, le graphisme art-déco et 19 ème siècle est superbe. Le scenario est glauque et d’une grande violence mais sans voyeurisme aucun.Les scènes les plus hard étant soigneusement suggérées sans être montrées. Néanmoins ce n’est pas une bande dessinée à mettre entre toutes les mains, âme sensible s’abstenir. L’histoire nous tiens en haleine sans être trop longue. Un grand moment de BD qui devrait figurer dans les indispensables.

BD en 3 tomes

Cette bande dessinée parle de : Aventure Corbeyran Fantastique Humanoides associés