Le mot de l'Editeur :

L’épée d’ardenois : Alors que le petit village de Chassenoix s’endort dans les derniers jours de l’été, une bande de maraudeurs survient et tue le chevalier d’Ardenois, l’un des quatre compagnons de l’aube qui, vingt ans plus tôt, a combattu Nuhy, le seigneur à l’armure noire. Témoin de la scène, Garen, un jeune homme à la tête farcie de récits épiques et de légendes dorées, part avertir le Roi du danger imminent qui le guette, lui, mais aussi les royaumes de Bohan, Herbeutagne et Valdor; car il semble désormais certain que quelqu’un veut relever Nuhy de ses cendres.
Garen apprendra à ses dépens que si les légendes restent vivaces, les héros vieillissent et le mal ne porte pas toujours une armure noire qui le rend facilement identifiable…

Ce que l'on en pense sur Idée cadeau...

Tout d’abord, esthétiquement : Le dessin est toujours super, colorisation idem. On est au niveau des précédents tomes!

Pour le scénario j’ai trouvé ça vraiment bien. On atteint des niveaux de complexité et de « réalisme » (comprendre « cynisme) qui sont vraiment bienvenus et limite qu’on aurait aimé voir encore plus avant !

L’histoire se termine comme il faut, on esquive le pays des bisounours que certain auraient pu attendre en survolant la bd (puisqu’on parle de gentils petits animaux – qui se foutent sur la tronche, faut dire ce qui est).

Critiques de lecteurs

Très bonne série, bien plus complexe que les « gentils » dessins animaliers (excellents par ailleurs) peuvent le laisser présager au premier regard. Le scénario est prenant et aboutit, bien servit par des personnages approfondis et très attachants.

une prophétie, une quête initiatique, des épées, des arcs et des flèches, un soupçon de magie… Bref de l’aventure à la sauce médiévale influencée par l’héroic fantasy.

Un tout petit bémol vis à vis de la colorisation un peu terne sur les 3 derniers tomes.

BD en 4 tomes

Cette bande dessinée parle de : Heroic fantasy Moyen age Paquet