Le mot de l'Editeur :

Située au début de la guerre de cent ans, l’intrigue de cette trilogie, les compagnons du crépuscule, se tisse autour de trois personnages principaux : La Mariotte, une pulpeuse et audacieuse jeune fille, l’Anicet un jeune paysan aussi naïf que sournois, et un chevalier revenu de la guerre sans visage. Entre légende et réalité, lutins et bêtes sauvages, ce voyage insolite au coeur du Moyen Âge s’apparente autant à une quête mystique qu’à un voyage initiatique.

Ce que l'on en pense sur Idée cadeau...

Attention, c’est du lourd, du très lourd ! Comment Bourgeon fait-il pour se transcender à chaque série qu’il « produit » ?!

« Les compagnons du crépuscule », c’est de l’aventure, du drame, de la sensualité, de la brutalité, de la magie, de l’histoire, de la poésie, de l’onirisme… C’est dense et puissant.

« Les compagnons du crépuscule », il est vrai, ce n’est pas une série facile à appréhender. Ainsi, prenez vraiment le temps de lire ces trois livres, prenez le temps de découvrir les dessins, les mots choisis avec tant de minutie, découvrez ces personnages complexes et attachants, les légendes qui ont inspirées l’auteur, et une fois lu, il vous en coûtera de relire cette incroyable série pour tout saisir et tout apprécier.

Un grand moment !…

Critiques de lecteurs

La série se termine en apothéose! Le scénario est plus réaliste et nous fait découvrir une ville du moyen-âge. Les dessins sont magnifiques, chaque planche fourmille de détails. Les décors sont fabuleux et les trognes des personnages sont très réalistes. Un régal

Chef d’oeuvre absolu. C’est beau, c’est bien, c’est juste, c’est magique.
Dessins / Scénario / Décors / Couleur, rien ne manque.
A lire 100 fois.

Je viens de ressortir la trilogie de ma bibliothèque, nostalgie peut-être… L’histoire et les personnages n’ont pas pris une ride. Les couleurs, les dialogues et le découpage des planches traduisent le coup de patte de Bourgeon. Les trois protagonistes sont attachants, l’Anicet mignon mais lâche, la Mariotte joli brin de fille sauvage et le chevalier à l’âme défigurée comme son visage. Cet épisode marque le début d’une quête où le réel et l’irréel se cotoient de façon subtile. Une vraie cure de jouvence que cette relecture !

BD en 3 tomes

Cette bande dessinée parle de : Bourgeon Historique Moyen age