Le mot de l'Editeur :
Début du XXe siècle, Arizona, Maître Byron Peck, citoyen britannique et avocat d’affaires, escorté de son acolyte, l’effrayant Monsieur Hoggaard, parcourt le désert de pierre aride et brûlant en quête d’un mystérieux papier qui pourrait changer le cours de l’histoire des Etats-Unis d’Amérique à jamais. Dans le même but, la dangereuse Margot de Garine s’associe à une bande de mexicains sans foi ni loi. Et ils seront sans pitié !
Ce que l'on en pense sur Idée cadeau...
Ce western à l’humour décalé couvre une large palette de sujets plus intéressants les uns que les autres. En tête, les fameuses lettres de Madison qui remettent en question le second amendement. Ce dernier, ratifié fin du XVIIIème siècle, refait parler de lui à chaque tuerie aux Etas Unis, en relançant le débat sur le port d’armes à feu. Obama avait annoncé au début de campagne en 2012 vouloir modifier cet amendement… Ce fut, malheureusement pour lui, un échec cuisant. Outre ces lettres, Byron découvre avec délectation la frénésie de la bourse : il y est possible de se faire beaucoup d’argent, légalement. La loi de morcellement des terres, Dawes, énoncée dans ce tome, est aussi une découverte. Alors qu’elle devait permettre aux indiens de s’émanciper en ayant accès à la propriété individuelle, le fait que les terres soient indivisibles rendait très difficile la répartition des héritages entre ayants-droit. Malheureusement, cette loi, jusqu’à son abrogation, dépouilla les peuples amérindiens. Wilfrid Lupano nous délecte avec un scénario qui colle à merveille à l’expression « tel fut pris qui croyait prendre ». Cependant, tout en étant très bon, ce nouvel opus n’est pas aussi frétillant et manque un peu de fun par rapport à l’esprit des tomes précédents. Peut-être que le souhait des auteurs de rattacher l’histoire à un contexte historique existant rendait la tâche difficile. Le coup de crayon semi-réaliste de Paul Salomone est très beau. Il renforce l’aspect récréatif de cette série. Le découpage non conventionnel des planches apporte un petit plus en mélangeant la taille des cases sans perdre le lecteur. Somme toute, le lecteur prend plaisir à suivre les (mes)aventures du personnage principal et entre nous c’est un comble pour un homme qui n’aime pas les armes à feu de…
Critiques de lecteurs
Une vraie bonne série comme on les aime : de l’humour, de l’action, des personnages intéressants et charismatiques, un dessin agréable et une histoire frappadingue tout cela à propos d’un sujet malheureusement toujours d’actualité. Bref, tout ce qu’il faut pour passer un très agréable moment de lecture. En plus, seulement 4 tomes, il n’est donc pas nécessaire de se ruiner pour avoir l’intégrale. Ce dernier tome n’est certes pas le plus décalé de tous mais il n’en reste pas moins très sympathique et clos de belle faon la série. Je conseille vivement. Une vrai série…en voilà une vrai serie ! Pas un truc qui s’étiole au fil des albums. Pas une fin en queue de poisson. Du vrai, du bon. Un dessin splendide, un scenario au top, et de la fantaisie, de l’humour, des personnages attachants, parfait je vous dis…cela sent la suite…va falloir maintenir le niveau ! W. Lupano montre tout son talent de scénariste en mélangeant l’aventure, l’humour et la violence de l’Ouest Américain. Du vrai western. Les dessins de Paul Salomone sont magnifiques, son coup de crayon est génial, son graphisme est superbe avec des découpages et des cases qui suivent parfaitement le scénario mis en place. Les couleurs correspondent à l’ambiance générale de l’album. En résumé: C’est un bon album, avec une fin logique qui correspond au caractère des États Unis. C’est une très bonne série en 4 volumes, à collectionner.

BD en 4 tomes

Cette bande dessinée parle de : Aventure Delcourt Humour Lupano Western