Le mot de l'Editeur :

L’Hommage de Matthieu Bonhomme à Morris c’est L’homme qui tua Lucky Luke :  Par une nuit orageuse, Lucky Luke arrive dans la bourgade boueuse de Froggy Town. Comme dans de nombreuses villes de l’Ouest, une poignée d’hommes y poursuit le rêve fou de trouver de l’or. Luke souhaite y faire une halte rapide. Mais il ne peut refuser l’aide qui lui est demandée : retrouver l’or dérobé aux pauvres mineurs du coin la semaine précédente. Avec l’aide de Doc Wesnedsay, Lucky Luke mène une enquête dangereuse, car il est confronté à une fratrie impitoyable qui fait sa loi à Froggy Town, les Bone…

Ce que l'on en pense sur Idée cadeau...

L’homme qui tua Lucky Luke, C’est un Lucky Luke vu par … et là c’est par un grand Matthieu Bonhomme inspiré et au sommet de son art. Pas une fausse note, tout est parfait le scénario, les dessins, les couleurs et l’édition en elle même. Un vibrant hommage au Lucky Luke de Morris mais pas que, à découvrir sans hésiter c’est brillant !

Critiques de lecteurs

La plupart des histoires sont vieilles comme le monde, mais tout est dans la manière de les raconter, et là, un équilibre parfait s’installe : Bonhomme a fait le choix d’un récit parfois assez sombre, seule une pointe d’humour rappelant rarement le personnage de Morris et Goscinny. L’hommage a donc pris un peu de distance avec le modèle et c’est tant mieux.
Le dessin de Bonhomme est parfait, et accompagne le réalisme du récit. Il faut voir le geste de Lucky Luke rentrant dans un bar, se décoiffant en se débarrassant d’un brusque mouvement circulaire de la pluie tombée sur le rebord de son chapeau. C’est dans ces détails que se niche le talent du dessinateur, de quoi donner envie d’aller lire immédiatement Texas Cowboys…

 

BD en 1 tome

Cette bande dessinée parle de : Aventure Bonhomme Western