Le mot de l'Editeur :

Où le regard ne porte pas : 1906, Barellito. Une famille venue de Londres emménage au bord de la mer, dans un petit village d’Italie. Le père veut se consacrer à la pêche. Le fils, William, se réjouit déjà à l’idée de courir en pleine nature, loin de la grisaille londonienne. Et puis, il y a Lisa, la petite voisine aux cheveux noirs qui l’a si gentiment accueilli…

Mais les habitants de Barellito ne cachent pas leur hostilité aux nouveaux arrivants. Ils n’apprécient pas que des  » étrangers  » s’installent chez eux. Quant à Lisa, elle semble douée d’étranges pouvoirs… Au premier regard, le cadre enchanteur de Barellito semble destiné à préserver ses habitants du malheur. La mer, le ciel bleu, le soleil, la nature… Mais il ne faut pas se fier aux apparences. Derrière ce décor de carte postale, la vie peut prendre les couleurs sombres du drame et de la haine…

Ce que l'on en pense sur Idée cadeau...

Le  premier tome  d’ Où le regard ne porte pas estcentré sur l’enfance, les difficultés d’intégration, la résistance au changement. Des dessins et des couleurs sublimes. La deuxième partie d’ Où le regard ne porte pas est plus adulte, plus mystique mais reste tout aussi enthousiasmante

Critiques de lecteurs

Où le regard ne porte pas est un ouvrage exceptionnel, qui colle parfaitement avec le titre et la couverture: le brin de poésie qui manque à beaucoup de bd aujourd’hui, et cette voie laissée au rêve. A travers le regard émerveillé d’un enfant, enfant que le narrateur reste encore vingt ans plus tard, on découvre l’univers original dans lequel se déroule le scénario. Un brin d’humour et une touche nostalgie viennent bonifier encore une histoire qui jouit déja d’un scénario de grande qualité et d’un dessin non moins authentique et efficace.

 

BD en 2 tomes

Cette bande dessinée parle de : Chronique sociale Dargaud Enfance Poesie