Le mot de l'Editeur :

« Je pense à cette saloperie de mort… Du coup je pense à toi Fred, mon meilleur ami, qui a eu la sale idée de nous quitter d’un commun accord avec toi-même. C’est l’histoire de Fred, qui s’est donné la mort. C’était le meilleur ami d’Hugo, d’Étienne, ou de Jean-Marc. Mais tout ça n’a plus vraiment d’importance. C’est encore l’histoire d’un numéro de téléphone, celui de Fred, que Hugo ne se résout pas à supprimer de son répertoire. En tout cas, pas sans avoir passé un dernier coup de fil. C’est aussi l’histoire de trois cadeaux, laissés à titre posthume par Fred et qui, progressivement, changeront leur vie à tous. Ou sont passés les grands jours,  C’est enfin l’histoire du temps qui passe, des petits ressentis, de ces impressions que l’on garde au fond de soi, celles que l’on tait. Jusqu’à ce que tout explose, un jour… C’est une histoire d’amitié. Une histoire sur les rêves que l’on porte en soi. Ceux que l’on réalise et ceux que l’on ne réalise pas, en somme. Après le tourbillonnant Une nuit à Rome, Jim signe un nouveau récit touchant et profondément humain. »

Ce que l'on en pense sur Idée cadeau...

Bien vu, bien dessiné. L’intrigue se compose au fur et à mesure des pages. L’amie, la mère, le copain parti… une atmosphère à découvrir absolument.
Et des images très belles, des dessins expressifs, un texte adapté.

Critiques de lecteurs

La ptite claque qui fait du bien. Découverte par hasard, sur les conseils du libraire, et je ne regrette pas.
Je ne connaissais pas Jim et c’est un tort. Le dessin est très beau, les couleurs sont douces. « Où sont passés les grands jours » réussit à parler de la vie simplement, avec ses joies et ses peines, et les tracas et emmerdes que nous sommes tous amenés à assumer un jour ou tous les jours. La question du masque que chacun porte ou se force à porter fait presque plaisir à lire, tellement elle dédramatise la chose.
Hugo ne va pas trop bien dans sa vie, il a des envies qu’il n’arrive pas à assumer, perd pied, et fait de la merde. Ben oui, c’est ça la vie aussi. Ça permet aussi de réfléchir un peu sur soi, et ça ne fait pas de mal.

BD en 2 tomes

Cette bande dessinée parle de : Bamboo Chronique sociale Grand Angle Jim Moderne