Le mot de l'Editeur :

En cette année de commémoration du 90e anniversaire de la fin de la Grande Guerre, et alors que le dernier poilu vient de disparaître, Tardi renoue avec la mémoire de 14-18 à travers son nouveau projet : une évocation en bande dessinée du premier conflit mondial, et de la place qu’y ont occupée, au quotidien, les hommes qui s’y sont affrontés et entretués. Un récit de fiction, mais où le souci de véracité et la rigueur de la reconstitution historique occupent une place primordiale. Ce nouveau projet, dans la forme, reprend le découpage en 3 strips par page déjà utilisé dans l’album C’était la guerre des tranchées. Le récit débute en couleurs, mais, au fil de sa progression chronologique, et à mesure que la guerre s’enkyste, s’étend et s’approfondit, adopte les tonalités de plus en plus monochromes de la boue et de la grisaille. Avant d’être proposé en librairie en album, fin octobre, ce nouveau grand récit de Tardi fait l’objet d’une publication sous la forme d’un journal grand format, à raison de trois numéros de vingt pages chacun. Chaque numéro du journal, centré par ordre chronologique sur l’une des années de la période 1914-1916, comporte d’une part quinze pages de bande dessinée et d’autre part cinq pages de textes et d’articles, consacrés à l’actualité non-militaire de la période. L’ensemble de ces textes, illustrés par Tardi, est signé de l’historien Jean-Pierre Verney, qui assure depuis des années, aux côtés du dessinateur, le travail de documentation historique auquel s’adossent l’ensemble de ses albums portant sur la Grande Guerre.

Ce que l'on en pense sur Idée cadeau...

Après le très documenté et prodigieux c’était la guerre des tranchées, Tardi en remet une couche et va encore plus loin : chaque dessin, chaque commentaire est un pamphlet contre l’absurdité guerrière ! On est plongé au coeur de l’horreur dans toute la splendeur de la connerie humaine ! à faire étudier à tous les lycéens ou même collégiens pour ne pas oublier… et ne jamais recommencer…

Critiques de lecteurs

Tardi nous raconte, sur un ton acide, la guerre 14-18 année après année.
Toujours aussi efficace dans la narration de cette grande boucherie. Avec une efficacité pour décrire les « injustices » de cette guerre.
L’historien Jean-Pierre Verney nous raconte les faits marquants de ces quatre années de guerre. Un apport indispensable au dessin de Tardi.

Bouleversant et instructif

BD en 2 tomes

Cette bande dessinée parle de : Casterman Historique Premiere guerre Tardi