Le mot de l'Editeur :

Sur la route de Selma : Quand haine et racisme font perdre la tête aux hommes, et qu’en plus la jalousie et une histoire de femme s’en mêlent, le drame n’est pas très loin…

Ce que l'on en pense sur Idée cadeau...

Très bonne surprise que cette histoire. Sobre mais efficace, servi pas des graphismes soignés qui collent parfaitement à l’ambiance sombre dépeinte dans ce drame « américain », « Sur la route de Selma » est un classique qui se lit, se relit, et qui ne prend pas le lecteur pour un idiot en tentant constamment de lui expliquer le pourquoi du comment. Tous les éléments sont là, il n’y a plus qu’à recomposer le drame pour en saisir toute sa force.

Critiques de lecteurs

Très bon polar sur fond de racisme dans le sud américain. Le croisement improbable entre une jeune femme blanche en fuite et un vagabond noir capable de ne pas se laisser abattre par l’adversité donne un drame bien raconté aux rebondissements qui maintiennent l’intérêt et une fin non conventionnelle. Le dessin de Berthet se prête bien à cette ambiance pour faire un album à côté duquel il ne faut pas passer.

Attention, chef d’oeuvre ! Pour les amateurs de polars sombres et jusqu’au boutistes, et de belles bandes dessinées en général, ce livre est pour vous. Des personnages très biens écrits (clément brown est inoubliable), des paumés et des ordures, voire les deux à la fois, allant vers leurs destins que l’on pressent inéluctables. C’est très simple, vous vous installez dans un bon fauteuil, vous mettez dans le lecteur cd une musique d’accompagnement et vous aurez l’impression de voir un bon film, superbement écrit par tome (démontrant qu’il savait écrire autre chose que du spirou, et très bon dans le genre policier avec soda) et magnifiquement mis en image par berthet (qui confirma tout son talent par la suite avec pin-up). Indispensable ; si vous ne l’avez pas déjà, achetez-le, lisez-le ou volez-le.

BD en 1 tome

Cette bande dessinée parle de : Aire Libre Chronique sociale Dupuis Tome