Notre mère la guerre

Notre mère la guerre

Le mot de l'Editeur : Janvier 1915 : trois femmes sont tuées sur le front. Sur chacune des victimes, une lettre d’adieu, écrite par leur meurtrier. Et si c’était la guerre elle-même qu’on assassinait ? Après Un Homme est mort et Coupures...