Le mot de l'Editeur :

Trio Grande : Adios Palomita : Joseph Carpenter, pensait couler des jours heureux au fin fond du Méxique avec Dolores, sa brune explosive. Mais Mary, la blonde pulpeuse, n’a pas oublié la promesse de Joseph et même après 5 ans de prison, elle est prête à tout pour le ramener en amérique et demander le divorce avant de récolter la prime pour sa tête. Cela est bien sur sans compter sur les trois frères de Dolores, qui ne sont pas prêt de laisser tomber leur soeur.

Ce que l'on en pense sur Idée cadeau...

Trio Grande : Adios Palomita est  un très bon one shot plutôt original avec de bons dessins et des personnages qui ont des personnalités intéressantes et un sacré caractère pour ces dames. On se laisse porté tout au long de l’album par l’aventure et l’histoire des différents personnages avec une fin absolument géniale.

Critiques de lecteurs

Le scénario de « Trio Grande : Adios Palomita » est bien ficelé, l’humour excellent et le dessin est totalement adapté au western, même s’il est un peu moins abouti que dans l’autre excellent western «Wayne Redlake» des mêmes auteurs.

En lisant Angéla, j’ai eu envie de me replonger dans Adios Palomita, et là, surprise, cette BD n’a pas vieilli, bien au contraire ! L’hitoire est bien ficelée et le trio la blonde, la brune et le truand (clin d’oeil sympa) nous emmène dans une aventure attachante et captivante le tout dans des paysages à la Sergio Léone.. Et l’humour toujours présent nous fait apprécier la happy end. Beau western !

Ceux qui aiment les westerns et qui savent apprécier quand une femme y joue les premiers rôles vont particulièrement apprécier cet album. Après Calamity Jane et Comanche, ce sont Mary et Dolorès qui font la loi au far west. La scène finale avec des planches sur deux pages est la cerise sur le gâteau que ces deux dames pleines de caractère nous offrent.

 

BD en 1 tome

Cette bande dessinée parle de : Aventure Delcourt Vatine Western